Tatin de poire, gingembre & cannelle

Est-ce que vous aussi vous avez des saveurs, des plats que vous avez mangé une fois et que depuis vous ne pouvez pas oublier et/ou voulez à tout prix remanger ? Un peu comme une madeleine de Proust des saveurs. Dernièrement la saveur que je voulais retrouver c’est celle d’une tarte tatin à la poire réaliser il y a quelques années par ma mère, dégustée un dimanche d’automne avec un thé au gingembre. J’en avais gardé un souvenir de gourmandise si fort que j’avais ré-écrit dans ma mémoire la recette: tarte tatin de poire, cannelle, caramel, gingembre. Un souvenir si fort du thé aussi, élément cocooning par excellence avec une tarte que je me suis persuadée qu’il devait y avoir du gingembre dans la tarte également. Si fort que lorsqu’il y a quelques semaines j’ai demandé à ma mère si elle avait encore la recette, elle m’a regardé un peu surprise en me disant qu’elle n’avait jamais fait de tarte tatin à la poire avec du gingembre. Ah. Puisque c’est comme ça je vais me la faire moi-même !

Tarte tatin de poire, gingembre & cannelle

En pleine saison de la poire, ou plutôt des poires (il en existe plus de deux milles variétés!), je me suis orientée vers des poires Conférence, une variété d’automne. Elle convient particulièrement bien aux dessert type gâteaux, crumbles. 

La poire est un fruit délicat j’ai donc veillé à ne pas trop la cuire dans la poêle avec le caramel. Plusieurs méthodes coexistent apparemment pour la tarte tatin : les pro-poêle et les team crue-dans-le-moule. Concrètement, je n’ai pas de bonne ou de mauvaise réponse. Je trouve plus gourmande de passer les fruits dans le caramel avant de les mettre dans le moule à tarte. C’est vrai que si le caramel est trop chaud ou si vous les oubliez sur une face, ça peut les ramollir, casser les quartiers etc. Je pense que ça dépendra du rendu que vous voudrez pour votre tarte. SI vous cherchez un dressage millimétré de vos quartiers de fruits, peut-être oui que ce sera plus simple avec la méthode crue-dans-le-moule. N.B: j’étais agréablement surprise de la tenue de mes poires à la cuisson (et ce malgré la précuisson) et du dessin que je leur avait donné et qu’elles ont gentiment respecté. Mais fini de parler de ma poire !

Puisque je devais à tout prix retrouver ce parfum de gingembre de la tarte j’ai réfléchi à comment l’incorporer. C’est tout naturellement que j’ai opté pour le caramel. Un caramel un peu spécial. C’est le premier caramel que je fais avec de l’huile de coco. Bon tout n’est pas parti d’une idée de génie, hein ! Je ne mange pas de beurre, je ne cuisine pas au beurre : les probabilités de trouver du beurre chez moi sont donc très minimes et je n’aime pas en acheter pour en laisser… Oui, j’ai de gros dilemmes dans ma vie. J’ai choisi de prendre de l’huile de coco en me disant qu’elle se marierait d’autant plus avec le gingembre. En parlant d’arômes, j’ai voulu remplacer une partie du sucre par du miel, que je trouve plus aromatique en effet. 

Ni une ni deux, me voici avec un caramel pas comme les autres dans lequel j’incorpore du gingembre haché. Puis les poires et de la cannelle en poudre. J’en avais déjà l’eau à la bouche. Ce caramel vous allez vouloir le conserver dans le moule pour qu’il cuise avec les fruits et les compote un peu. Oui, c’est logique mais conseil d’amie refermez bien la pâte à tarte sur vos fruits ET choisissez un moule hermétique. J’ai voulu prendre un moule à manquer et sa plaque pour avoir une tarte plus petite et des bords plus larges… erreur… une partie du caramel s’est … échappée, y’a pas d’autres mots. Rien de gravissime pour la recette mais c’est moins sympa pour la partie nettoyage.

Mais trêve de bavardages, mon thé au gingembre refroidit ce serait dommage de le boire froid avec ma petite tarte tant attendue.

Tarte tatin de poire, gingembre & cannelle

DÉtails

Difficulté

Facile

Portions

4

Temps de préparation

20

Temps de cuisson

30

Calories/portions

446

Les calories, une mesure pas si simple : une marge d’erreur de 5 à 10% à la hausse ou à la baisse est possible 🤓

IngrÉdients

  • 1 kg de poires Conférence

  • 1 Pâte à tarte (brisée pour ma part, une pâte sucrée ou sablée fonctionnera très bien !)

  • 1 grosse cuillère à café d’huile de coco

  • 2 cuillère à café de miel

  • 25 g de sucre roux

  • 1 cm de gingembre râpé ou haché

  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre

déroulé de la recette

  • Préchauffez votre four à 190°C.
  • Lavez et épluchez vos poires. Vous pouvez les couper en quartiers ou toute autre forme qui vous conviendra mieux pour le dressage.
  • Dans une poêle, faites fondre l’huile de coco puis ajoutez le miel et le sucre roux. Laissez caraméliser et ajoutez le gingembre.
  • Ajoutez les poires et faites les revenir 2-3 minutes en ajoutant la cannelle. Lorsqu’elles commencent un peu à cuire et que toutes les faces ont été dans le caramel, retirez-les.
  • Laissez le caramel s’épaissir (vous devez pouvoir “tracer un trait” avec une spatule et que le fond de votre récipient reste apparent quelques secondes.
  • Pendant ce temps, vous pouvez commencer à répartir vos poires dans le moule.
  • Faites couler le caramel sur les poires.
  • Recouvrez de la pâte et fermant bien les bords.
  • Enfournez pour 30 minutes à 190°C. La pâte de votre tarte doit avoir coloré.
  • Attendez quelques minutes après la fin de la cuisson pour démouler votre tarte sur un plat pour le service.

2 commentaires

  1. Pingback: Pain perdu au lait d'amande et orange - Simplemets

  2. C’était vraiment super bon !! Merci pour cette recette qui change (un peu) de l’ordinaire 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
13 + 1 =