4 astuces pour réussir ses oeufs pochés

Oeufs pochés en devenir !

Il y a-t-il un art plus incertain que celui de l’œuf poché ? Non sans blague, je me souviens l’avoir pratiqué à l’école et être stressée comme pas possible à l’idée de voir lentement mais sûrement le blanc se désolidariser de son jaune et cuire, cuire séparément…

J’ai peu eu l’occasion d’en refaire depuis l’école mais j’ai vu émerger l’œuf poché (ou poached egg sur les menus des brunchs qui ont eux aussi émergé depuis). Servi avec une salade ou son avocat toast, il vous a tenté, vous avez succombé et vous avez peut-être même essayé de le refaire à la maison.

Pour les moins chanceux d’entre vous et qui se demandent toujours s’il y a une science spéciale pour réussir l’œuf poché, ou s’il y a un guide de l’œuf poché pour les nuls, ce How-to est fait pour vous ! Et si vous réussissez déjà facilement vos œufs pochés pourquoi ne pas leur donner un twist un peu ?

1. LA meilleure méthode pour moi à ce jour !

Quand j’ai lu qu’il allait me falloir un épingle à nourrice ou une aiguille, je me suis demandé quelle genre de poupée vaudou j’allais devoir fabriquer et utiliser pour faire un œuf poché. Mais non, pas de poupée à l’horizon. La méthode présentée par Julia Child requiert 3 étapes simples.

Après avoir lancer une casserole d’eau pour la porter à ébullition, prendre un aiguille à coudre ou une épingle à nourrice et faire 1 trou dans l’œuf. Ne pas chercher à l’agrandir ou en faire d’autre : un trou suffit. 

Un oeuf sombre

Lorsque l’eau bout, préparez un timer, à l’ancienne ou smartphone, à chacun sa méthode. Plongez l’œuf dans l’eau bouillante pour 10 secondes. Retirez l’œuf aussitôt et réduisez l’intensité du feu. L’eau doit frémir à présent et pas bouillir.

Pendant cette manipulation votre œuf a légèrement refroidi et vous pouvez l’attrapez pour le casser et le déposer doucement dans l’eau frémissante.

Laisser cuire pendant 4 minutes (pour la cuisson ce n’est pas une science exacte : en fait, ça dépendra beaucoup de vous et de comment vous aimez vos œufs – ah si et de la chaleur de votre eau aussi. Désolée, il fallait un peu de science…)

Oeuf poché
Oeuf poché ouvert

2. Plus l’oeuf est frais, mieux c’est !

N’hésitez pas à regarder la date sur vos œufs, en effet plus l’œuf est frais meilleur les oeufs pochés seront. Sinon, meilleur moyen de ne pas se louper : faire de votre retours de courses le jour saint des œufs pochés chez vous ! 

Pourquoi ? Plus l’œuf perd en fraîcheur, plus les blancs deviennent moins fermes et ne tiennent pas très bien à la cuisson. Oui oui ce même moment de détresse que je vous décrivez au début de ce How-To. 

3. Le vinaigre et les oeufs pochés

Du vinaigre ? Mais pourquoi ? Le goût ? Non, le vinaigre à la capacité de raffermir un blanc un peu trop lâche (vous n’avez peut-être pas eu le temps de racheter des œufs frais…) qui cuira avec une forme un peu plus compacte. Pour ce qui est du goût ne vous inquiétez pas : le goût n’est pas identifiable à la dégustation.

4. Un autre liquide que de l’eau pour un twist dans votre assiette. 

Lorsque vous maîtrisez la cuisson de votre œuf poché (avis à tous les pros qui n’avaient pas besoin des 3 premières étapes), essayez vous à de nouveaux horizons. Et si vous remplaciez l’eau par un autre liquide. Un bouillon de légumes, un eau de cuisson : encore une fois le maître mot c’est d’essayer ! 

J’espère que vous avez trouvez dans cet article une méthode pour réussir facilement vos œufs pochés. Dites moi en commentaire si vous êtes devenus la référence du poached eggs parmi vos amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.