Nettoyage de saison dans la cuisine

Que tous ceux qui ont une petite cuisine, lèvent le doigt ! ☝️ Question d’espace ou d’équipements, de propreté, il y a toujours des marges d’amélioration dans l’aménagement de cette Sainte pièce qu’est la cuisine. Que vous n’aimiez pas cuisiner ou que ce soit l’une de vos pièces préférée, mieux organiser et nettoyer votre cuisine ne peut être que bénéfique. Vous vous y sentirez mieux, vous y serez plus productif, plus créatif; elle pourra devenir un lieu de partage et d’échanges. Même dans les plus petits espaces. C’est simple : vous ne vivez pas dans un salon, une chambre en bazar (ou du moins vous essayez, tough times, we all know the story) ou dont la décoration vous débecte (j’aime bien ce mot, c’est très …imagé). Et bien la cuisine c’est pareil. Même si votre temps dans cette zone est compté, faites en un bon moment. Comment ? On regarde ça de suite ensemble.

Cuisine blanche

 Le rangement et le nettoyage saisonnier de sa cuisine

Je cherchais une idée pour optimiser l’espace dans notre cuisine et je suis tombée sur le concept de nettoyage et rangement saisonnier. Sur le moment j’ai été surprise parce que c’est une notion que je limitais au dressing ou au salon à la limite et puis soudain tout s’éclaire. Quand vous voulez faire à manger en mode Quick & Easy un soir de semaine, ne me faites pas croire que vous aurez l’envie de fouiller dans vos pots, boîtes et divers tiroirs pour trouver votre bonheur. Comment tout garder en ordre et faire de la place dans vos placards et plans de travail en bonus ? 

Comment le mettre en place ?

L’idée c’est de se créer une routine chaque saison ou chaque mois pour ranger vos ustensiles, robots et aliments en fonction de vos besoins du moment. 

C’est bientôt l’hiver ? Vous allez sûrement plus utiliser votre four, votre mixer plongeant pour les soupes et vos grosses cocottes pour les plats en sauce qu’en été. Pour le reste, florilège de bacs à glaçons, sorbetière, ustensiles de barbecues, on les range dans un boîte de rangement dans un placard ou mieux encore si vous avez de la place chez vous, dans un espèce de stockage. Le secret pour vous y retrouvez ? Les étiquettes. N’hésitez pas à écrire un ou des mots clés pour que, lors de la prochaine rotation ou dans un besoin urgent de matériel, vous sachiez quoi chercher et où le chercher.  

D’autres pistes d’amélioration : organiser vos provisions dans vos placards dans des bocaux (transparents, idéalement, ça permet de voir où on en est et des fois ça peut être très joli !). C’est plus organisé, plus propre et visuellement plus apaisant. 

Nettoyer sa cuisine (frigidaire)

Le frigo, un “placard” un peu comme les autres

En creusant ce point du rangement, je me suis rendue compte que, que ce soit sur les articles, les photos, les astuces de rangement, ce qui revenait le plus souvent c’était l’organisation des placards. Les bocaux, les boîtes, les tupperwares pour les provisions sèches. Les astuces de je range devant ce que j’utilise souvent etc oui c’est très bien. Mais quel est le placard que vous allez forcément ouvrir au moins une fois par jour ? Même pour y prendre un plat déjà prêt ? Le frigo ! 

Quand je suis tombée sur cet article de The Kitchn sur comment organiser son frigo, ce fut le choc. Alors pas un choc total, je me suis rendue compte qu’il y avait déjà des petites choses que je fais déjà parce que j’ai eu la chance qu’on me l’explique ou de le voir fait ailleurs, mais ça a été un moteur pour me dire “on peut toujours mieux faire” et je sais que c’est le genre de petits changements dans la cuisine qui peuvent booster son énergie, sa créativité.

Organiser son frigo par températures

Pour savoir sur quelle étagère du frigo ranger un aliment pensez température de cuisson. Vous allez voir c’est une logique tout simple une fois qu’on vous l’a dit.

Ce qui n’a pas besoin d’être cuit pour être mangé comme des plats préparés ou des restes pourront être placés en haut et ainsi de suite jusqu’à arriver aux aliments qui vont être cuits aux plus hautes températures, comme de la viande, tout en bas.

Pourquoi ? Cette méthode permet de minimiser toute contamination croisée. Une contamination croisée c’est quand les micro-organismes d’un aliment ou d’un objet contaminé sont transférés à un aliment sain. En effet, si un aliment situé au dessus d’un autre le contaminait en coulant par exemple, celui du dessous serait logiquement un aliment cuit à une température plus élevée.

Frigo vide

Que les étagères soient, et les étagères furent

Vous devez vous demander “concrètement ça s’applique comment chez moi?”. On y vient : 

  1. Étagères élevées : restes conditionnés, boissons et aliments prêts à consommer (yaourts, fromages, etc)
  2. Étagères inférieures : ingrédients crus prévus pour être cuits
  3. Porte du frigidaire : c’est la partie la plus chaude, il est préférable d’y ranger uniquement les condiments. C’est une erreur commune (et souvent influencée par les marques) que d’y ranger des oeufs ou des bouteilles de lait. Ces derniers devraient être dans une partie plus froide.
  4. Tiroirs : que le Tetris commence ! Je plaisante. Les tiroirs sont généralement designés pour recevoir des aliments à un taux d’humidité spécifique. C’est pourquoi souvent il est logique d’y mettre fruits et légumes. Or, ces tiroirs sont souvent bas des étagères, donc dans une zone potentiellement contaminable par des viandes, situées sur des étagères supérieures. 

C’est surtout sur la dernière partie, les tiroirs, que je me suis rendue compte que je pouvais m’améliorer et un petit investissement me permettrait d’être plus sereine niveau hygiène.

Je ne suis pas miss organisation, comment je fais ?

Je vous vois venir d’avance avec des arguments comme “oui mais ça c’est dans le meilleur des mondes”, “oui mais il faut avoir du temps”, “oui mais je n’ai pas d’assez grande cuisine pour parler de rotation”, “oui, mais…”. Oui, c’est vrai que tout le monde n’est pas fait pour l’organisation dans le sens général. Le point positif ? C’est qu’il n’y a pas de vérité générale. On ne vous demande pas de devenir des gourous du rangement – et je serais très mal placée pour vous le demander. Simplement de trouver votre balance et la manière qui vous convient le mieux, à vous.

Je me rends compte en fouillant la toile, que des centaines de personnes fourmillent d’idées pour se simplifier la vie et faire de la cuisine une activité plaisir et de la cuisine (la pièce) un lieu minimaliste et où produire, créer avec simplicité et à son rythme. Par exemple, ce thème m’a amené à suivre Melissa Coleman, aka The Faux Coleman, une “home cook and baker”, blogueuse et auteur. J’adore le fait que les blogs, les comptes Instagram soient une mine d’idées et de progression. 

Et vous ? Elle est rangée comment votre cuisine ? Cet article vous a donné des idées pour mieux organiser votre espace ou votre frigo ? Dites le moi en commentaires. On ne sait jamais vous avez peut être LA prochaine méthode miracle ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.