Comment se rendre la cuisine plus simple

7 méthodes pour bien manger simplement

Est-ce que pour vous bien manger rime avec simplicité ou prise de tête ? 
En ce début d’année, j’ai décidé de manger (encore) mieux. J’imagine que certain.e.s ont pris de bonnes résolutions qui incluent celle-ci. Sait-on comment le faire simplement ? Cette année, bien manger ne sera pas une énième décision prise et renouvelée tous les deux mois par manque de volonté. 
Créons nous une routine de pour tenir cette résolution et se rendre l’avant, le pendant et l’après cuisine plus simple. Je vous donne mes 7 méthodes, basée sur mon expérience, qui me rendent la vie plus simple et plus belle pour cuisiner et manger. 

Faire preuve de patience

Ça ne va pas prendre un jour et une nuit pour que tout se simplifie dans votre cuisine. Ça ne va pas être long non plus de trouver votre alimentation variée et équilibrée, il va seulement falloir faire une petite introspection de vos habitudes, de votre mode de vie, de ce que vous aimez ou n’aimez pas (manger ou faire). Pourquoi ne pas faire un petit audit de votre alimentation et de la cuisine dans votre vie ?

  • MORE OF
    • Fruits et légumes
    • Céréales et légumineuses
    • Poissons
  • LESS OF
    • Produits transformés
    • Emballages plastiques
    • Viandes (rouge dans un premier temps)

Pour terminer sur ce point et avant de rentrer plus dans le vif du sujet, je dirais surtout qu’il faut le faire pour soi. Mes décisions avec l’alimentation ont toujours été prises parce que je savais que c’est ce qui ferait du bien à mon corps et à mon esprit.

Know your basics

Dans un article précédent sur le blog, je vous parlais de mes basiques qui sont toujours ou reviennent souvent dans la cuisine. Je suis d’accord que l’organisation aide beaucoup à manger bien, simplement et sur la durée. Avoir ses basiques en tête et dans vos placards vous aidera à ne plus stresser de manquer de tel ou tel ingrédient pour bien manger. 

Je vous remets ma liste de basiques et un template pour créer la vôtre.

Mes basiques en cuisine

Constituez vous une liste par famille d’ingrédients et vous verrez que cela vous aidera aussi dans votre liste de courses – on y vient !

Faire une liste de courses

Non vous n’êtes pas pour un.e. psychorigide si vous faites une liste de courses. J’ai posé la question plus tôt dans la semaine de vos trucs et astuces pour vous simplifier la vie en cuisine. J’ai lu avec une bonne surprise que je n’étais pas la seule à organiser ma liste de courses en fonction des rayons du magasin – si vous le connaissez à l’avance évidemment. Essayez vous verrez ça change la vie et ça évite d’oublier et de faire de nombreux Allers-retours. Une fois que vous connaissez vos basiques, laissez vous guider pour les produits frais par les saisons et vos envies surtout.

Faire des menus à l’avance

Ici, vous allez me dire que 2 visions s’opposent. L’organisation basée sur votre minimum vital dans vos placards et de pouvoir cuisiner n’importe quel plat n’importe quand et l’organisation plus cadrée de savoir à l’avance ce que vous voulez cuisiner. Et bien rassurez-vous les deux sont compatibles. Pendant une semaine ou d’une semaine à l’autre j’alterne entre les deux et ça me procure justement un sentiment de contrôle et de liberté. Je sais à l’avance ce que je vais cuisiner et manger tel jour (d’ailleurs des fois, ça fait passer la journée plus rapidement de savoir qu’un bon petit plat maison est au menu ce soir, just sayin’ haha). Lorsque j’ai un imprévu, que la journée a été chargée ou autre, je suis rassurée de savoir que quoiqu’il arrive j’ai de bonnes et saines réserves ! 

Psssst, lorsque vous pensez à vos menus, n’oubliez pas les déjeuners.

Donner une seconde vie à vos restes

La transition ne pouvait pas mieux tomber. Ne jetez plus vos restes ! Donnez leur une seconde vie. Que ce soit en bouillon, en salade, en tarte salée ou enroulé dans une tortilla de maïs, vos restes de légumes, de féculents ou de viandes n’iront plus à la poubelle et vont vous aider à (1) gagner du temps et (2) avoir l’esprit léger.

Acheter des produits de saison

On ne compte plus les avantages de manger des produits de saison. Quand il est question de se simplifier la vie, ils ont encore tout bon. Connaître les fruits et légumes de la saison peut vous faire gagner beaucoup de temps une fois dans le rayon. Vous savez qui chercher, comment les sélectionner et ni une ni deux vous avez fait le plein de vitamines. Vous pouvez même préparer et congeler vos préférés pour les avoir facilement à portée de main en dehors de leur saison.
Besoin d’aide pour savoir quel produit choisir ? Retrouvez mon guide gratuit pour Manger avec les saisons.

Acheter des produits le moins transformés possible

C’est un peu le piège auquel je cède encore des soirs où je ne fais pas de mon repas ma priorité. C’est aussi un de mes axes d’amélioration pour la nouvelle année.
Acheter des produits déjà prêts ou transformés industriellement vous fait certes parfois gagner du temps mais ne vous laisse pas le choix de ce que vous mettez dans votre assiette ni la fierté d’avoir cuisiner quelque chose de simple, bon pour soi.

Dans mon exploration personnelle d’une cuisine plus intuitive et la lecture de plusieurs auteurs sur une cuisine “self-care”, je me souhaite et vous souhaite de trouver cet équilibre entre manger pour votre crops et manger pour votre esprit. Et dans cette quête, pas sûre que les produits industriels nous aident beaucoup. À méditer… ?

Illustration par Valeria Deco ⎮Darthdeco Art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.